5.18.2006

Solitude

Caché dans un petit recoin
L'enfant a peur
Perdu quelque part dans le lointain
L'enfant pleure
Le noir l'entoure
Les gens sont sourds
Sourds à ses cris de détresse
Ils se détournent sans cesse
Pour regarder quelque part
Pour regarder autre part
Mais jamais le petit garçon
Toutes les personnes s'en vont
Le voilà à nouveau abandonné
Et sans personne vers qui se tourner
Enfin malgré tout l'enfant d'endort
La solitude le poursuit encore
Pourtant c'est la meilleure façon de lui échapper
Il faut se cacher derrière des rêves dorés
.

3 Comments:

Anonymous saveurs sucrees salees said...

Tes poèmes sont très beaux. Quels sont tes rêves dorés?
Nicolas

6:04 PM  
Blogger points de suspension... said...

mes rêves dorés sont cachés et s'en vont dès que je suis réveillée.

6:20 PM  
Blogger Sophie said...

On en veut d'autres!

6:31 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home